Rétrécissement aortique : pièges et limites dans la quantification

Vendredi 16 Janvier 2015   16:00-17:30   Amphithéâtre Bordeaux
Séance à thème
16:00 • Christophe Chauvel
Patient asymptomatique : quel intérêt réel de l'échographie d'effort ?
Voir la présentation
16:20 • Julien Magne
Bas gradient/fraction d'éjection ventriculaire gauche altérée : quel apport réel de l’échographie dobutamine ?
Voir la présentation
16:40 • Jean-Luc Monin
Bas débit/bas gradient paradoxal : quel bénéfice de la chirurgie ou du TAVI ?
17:00 • Bernard Iung
Que disent les recommandations ?