Les AOD plus efficaces et sûrs que les AVK dans la fibrillation atriale non valvulaire sous aspirine concomitante

Publié le mercredi 29 novembre 2017
dans

WASHINGTON, 28 novembre 2017 (APMnews) - Les anticoagulants oraux directs (AOD) sont plus efficaces et plus sûrs que l’anti-vitamine K (AVK) chez les patients ayant une fibrillation atriale non valvulaire recevant déjà l'aspirine à faible dose, selon une méta-analyse publiée dans Circulation.

Les recommandations actuelles préconisent les AOD en première ligne dans la fibrillation atriale non valvulaire, sur la base des bénéfices que présente cette classe de médicaments sur les AVK. Mais on ne sait pas si ces bénéfices sont maintenus lorsque les AOD sont associés à l'aspirine, rappellent Naoual Bennaghmouch de l'hôpital St. Antonius à Nieuwegein (Pays-Bas) et ses collègues.

Ils ont passé en revue la littérature médicale et retenu 4 essais randomisés contrôlés comparant AVK et AOD chez des patients atteints de fibrillation atriale non valvulaire. Sur les 71.681 patients inclus dans ces essais, 21.722 étaient sous aspirine concomitante, essentiellement à faible dose. C'est sur cette population qu'ils ont réalisé une méta-analyse.

Il en ressort que les AOD sont plus efficaces que les AVK: le risque d'accident vasculaire cérébral (AVC) ou d'embolie systémique est significativement réduit de 22% et le risque de décès vasculaire de 15% sous AOD par rapport aux AVK.Les AOD sont également aussi sûrs que les AVK au regard des hémorragies majeures, et plus sûrs au regard des hémorragies intracrâniennes, le risque étant significativement réduit de 62%.

"Cette méta-analyse montre qu'il est probablement plus sûr et plus efficace d'utiliser les AOD plutôt que les AVK pour traiter les patients ayant une fibrillation atriale non valvulaire et sous traitement par aspirine concomitant", concluent les auteurs.

(Circulation, publication en ligne du 3 novembre)

Source : APM International

Mots clés: Médicament Médicament , Rythmologie Rythmologie

Dépêche précédente

Données post-marketing rassurantes sur les effets cardiovasculaires de la saxagliptine

Dépêche suivante

Le fébuxostat semble bénéfique contre l'HTA associée à la goutte sans dysfonction rénale

0 commentaire — Identifiez-vous pour laisser un commentaire