TRICS III - Correction de l'anémie avant chirurgie cardiaque : inutile!

Mis à jour le mardi 14 novembre 2017
dans

AHA 2017
Congrès AHA 2017

Cette étude multicentrique internationale randomisée sur 5 200 patients (19 pays, 73 sites) a comparé deux attitudes devant une anémie avant chirurgie cardiaque, soit libérale (transfusion pour anémie < 9 g/dl durant la chirurgie ou en USI) ou restrictive (transfusion pour hémoglobine < 7,5 g/dl durant et après chirurgie) avec critère primaire de jugement à 1 mois composite associant mortalité intra-hospitalière, infarctus du myocarde, insuffisance rénale nécessitant une dialyse ou AVC.

Il n'y a aucun effet bénéfique des transfusions sur ce critère primaire (environ 12 % dans les 2 cas) ou sur la mortalité (environ 3 %). Ce résultat négatif s’observant dans tous les sous-groupes de patients, hormis pour les patients de plus de 75 ans qui ont un meilleur pronostic lorsqu’ils sont transfusés à moins de 7,5 g/dl.

D'après la communication de David MAZER, Saint Michel Hospital. Toronto, Canada