POISE-2 PCI : poursuivre l'aspirine chez le patient coronarien stenté avant chirurgie non cardiaque ? Oui et non

Publié le mercredi 15 novembre 2017
dans

AHA 2017
Congrès AHA 2017

POISE-2 sur 10 010 patients a comparé aspirine et placebo avant une chirurgie non cardiaque, chez les patients avec antécédents d’angioplastie coronaire. Les patients ayant eu un stent nu < 6 semaines ou un stent actif <  1 an ont été exclus. Cette sous étude a enrôlé 470 patients avec une durée moyenne entre stenting et chirurgie de 64 mois.

Cette sous étude a enrôlé 470 patients avec une durée moyenne entre stenting et chirurgie de 64 mois.

Chez ces patients, l’aspirine réduit le risque d'évènements cardiovasculaires majeurs à 1 mois de 49 % et augmente le risque d’hémorragie majeure (+ 22 %). Pour 1000 patients avec antécédent d’angioplastie qui vont avoir une chirurgie non cardiaque, la prescription péri-opératoire d’aspirine prévient 50 infarctus du myocarde mais cause 11 hémorragies majeures.

D'après la communication de Michèle Graham, Alberta, Canada