EXSCEL – Exenatide inefficace sur le risque cardiovasculaire du diabète de type II

Publié le mardi 14 novembre 2017

AHA 2017
Congrès AHA 2017

Il s’agit d’un essai international sur 14 752 patients (687 sites, 35 pays) ayant évalué les effets d’un agoniste des récepteurs GLP-1 injectable (exenatide 2 mg) en double aveugle contre placebo chez les patients diabétiques ayant déjà fait dans 70 % des cas un événement cardiovasculaire.

Après un suivi médian de 3,2 ans, le critère principal de jugement (décès cardiovasculaires, infarctus non fatal, AVC non fatal), survient avec des fréquences identiques entre les deux groupes ; il en est de même de la mortalité toute cause, quels que soient les modèles statistiques utilisés.

D'après la communication de Robert Mentz, Durham, USA